Pourquoi et comment optimiser ses images pour le SEO

SEO pour les images

Un site web ne saurait exister sans image : elles permettent d’illustrer les contenus et de soulager la lecture, notamment lorsque les textes sont particulièrement longs et très documentés. Mais il ne faut pas oublier qu’elles peuvent également jouer un rôle non négligeable dans une stratégie SEO.

Google valorise aussi les images

Bien qu’il ne soit pas (encore ?) parfaitement capable de les analyser, Google intègre parfaitement le fait que les images sont importantes car elles sont autant utiles aux internautes que les contenus purement éditoriaux. Une image peut contenir un schéma qui illustre l’article auquel elle est associée et donc apporter des informations complémentaires importantes pour la compréhension de celui-ci.

Les images permettent également de rendre la navigation plus agréable et encouragent les internautes à lire entièrement les articles. Toutefois, elles subissent la même loi que les autres éléments du web : ce n’est pas parce qu’une image est affichée sur le site qu’elle apportera systématiquement du trafic. Il existe ainsi des règles à respecter pour bénéficier d’un bon positionnement dans Google Image.

Insérer des mots clés dans les balises

On oublie souvent qu’une image bien positionnée dans les SERPs, c’est une manière parallèle d’attirer les internautes. Pour cela, il est nécessaire de se concentrer sur 4 champs spécifiques qu’il faut travailler avec précision : le nom du fichier, le titre de l’image, la balise alt et la légende. Ces courtes descriptions permettent d’insérer quelques mots clés qui aident simplement Google à comprendre le sens des images. En renseignant simplement balises et légendes avec un contenu relativement synthétique les images sont plus facilement exploitables pour le moteur, et sont donc valorisées.

Attention également au format et à la taille des fichiers

Parmi les nombreux points qui favorisent l’optimisation des images pour le SEO, la rapidité de chargement est capitale. Le poids des images et leur format sont aussi des critères discriminants dans l’algorithme. Les formats .jpg et .png apportent actuellement une résolution adaptée pour une compression optimale. Il est donc important de bien penser à compresser les images et à employer de préférence ces formats pour des visuels propres et une vitesse d’affichage optimisée.

Le fichier sitemap permet aussi de faire indexer les images

Google indexe les URLs selon les catégories de contenu : articles, images, vidéos, etc. De la même manière que pour les textes, il est recommandé d’employer des fichiers sitemap spécifiques pour l’indexation des gros volumes d’images. Google conseille même de répertorier celles-ci dans des dossiers spécifiques dans ce cas de figure. La procédure est bien détaillée sur l’aide de Google.

L’optimisation SEO des images n’est pas très complexe à mettre en œuvre. Elle est trop souvent délaissée alors qu’elle permet concrètement d’améliorer le positionnement, et donc d’attirer plus d’internautes sur le site.

Pour aller plus loin, voir également l’article de Céline

PULSEM

Fondée en 2013 par un Consultant spécialisé en référencement naturel (SEO) et payant (SEA), Pulsem est une agence Search indépendante.

Nous accompagnons des entreprises dans l'optimisation de leur visibilité sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Nos locaux sont situés au cœur de Paris, dans le 4e arrondissement.

Contacts

Adresse de l'agence Pulsem à Paris

PULSEM - Téléphone : 01 76 24 46 62
30-32 boulevard de Sébastopol
75004 Paris

En direct sur twitter

Que va-t-il rester de Google France après les dernières annonces de remaniement des équipes de la firme ? http://t.co/dB2QjJrBlJ
Google AdWords convertit maintenant les pubs Flash en HTML5 : http://t.co/dOffPkoj6U #SEA